s'abonner au flux RSS
partager
imprimer la pageexporter en PDF
Espace contributeurs

Merci de vous identifier

Se connecter

Observatoire des oiseaux marins & côtiers

Le programme de suivi télémétrique par bio-logging GPS

Contexte

La stratégie de suivi du Puffin des Baléares élaborée au cours de la rédaction du PNA en faveur de cette espèce a identifié l’importance des suivis télémétriques pour l’acquisition de connaissances, encore lacunaires sur l’utilisation spatio-temporelle des eaux françaises (en Atlantique comme en Méditerranée) par le Puffin des Baléares, en lien avec son écologie alimentaire. Une action spécifique du PNA concerne la mise en oeuvre d'une mesure de suivi de l’espèce par bio-logging GPS, au travers d'un programme pluri-annuel. Une première année de test de la méthode de capture et de déploiement d'une première série de 15 balises GPS est prévue en 2022, sur un financement européen (FEAMP). Ensuite, de 2023 à 2026, le programme sera financé dans le cadre des mesures d'accompagnement prévues par les projets éoliens en mer de Saint-Nazaire (EDF-Re) et de Noirmoutier-Yeu (Engie Green). Un objectif de 15 oiseaux équipés par an y sera poursuivi.

Objectifs du programme

Les objectifs du programme dans sa première année de mise en oeuvre sont doubles:

  • D’une part, ce projet sera l’occasion de tester et d’expérimenter une nouvelle méthode de capture d’oiseaux marins en mer, en croisant différentes approches, techniques et matériels utilisés par ailleurs. Il est prévu de faire intervenir une équipe mixte et internationale, pour la confrontation et la mutualisation de ces approches, afin de tester la méthode la plus appropriée et efficace possible.  
  • D’autre part, ce projet permettra d’affiner la description de l’utilisation spatio-temporelle des eaux françaises en période internuptiale : distribution de l’espèce, domaine vitaux, habitats préférentiels, écologie alimentaire, altitudes de vol en lien avec les conditions météorologiques, rythmes nycthéméraux, déplacements jour/nuit, fonctionnement des radeaux, etc.

Mise en oeuvre et résultats attendus

La première manip de capture et d'équipement d'oiseaux est prévue en août 2022. Elle sera menée dans le Mor Braz, site français le plus important et le plus stable en termes d'effectifs de Puffins des Baléarees au cours des dernières années. Des radeaux importants d'alimentation et de repos y sont régulièrement observés, et faciliteront l'approche de groupes pour les opérations de capture.

Une équipe internationale associant des agents expérimentés du CNRS, du Northern New Zealand Seabird Trust et de l'OFB sera mobilisée. La méthode de capture testée sera celle du filet projeté, éprouvée avec succès par l'équipe néo-zélandaise aux quatres coins du globe, pour des espèces similaires (famille des pétrels, puffins et océanites) et au statut de conservation très défavorable également.

Capture d'oiseaux marins au netgun (filet projeté) par l'équipe du Northern New Zealand Seabird Trust ©NNZST

Une fois capturés, les oiseaux seront équipés par l'équipe du CNRS à l'aide de GPS-GSM de 9g (ornitrack9).

Une fois équipée, les données de localisation des oiseaux seront communiques par réseau GSM toutes les 10 minutes à toutes les heures, et renseigneront sur leur distribution spatiale et verticale. Les déplacements seront cartographiés et analysés, et l'écologie spatiale et trophique caractérisée à l'échelle locale comme globale. Une analyse des variations interannuelles sera possible, dans l'éventualité où les GPS restent fonctionnels sur une durée de plus de 12 mois.

Gouvernance et partenariats

Pour cette première année, le programme est financé par le FEAMP asocié à des co-financements de l'état (MTES, OFB).

Coordonné par l'OFB et porté par le CNRS-CEBC, il associera également des experts du Northern New Zealand Seabird Trust, mais aussi des agents de terrain et des moyens nautiques des branches locales de l'OFB.

 

Interreg et Fond européen de développement

The PANACHE project was selected under the European cross-border cooperation programme INTERREG IV A France (Channel) – England, co-funded by the ERDF

Un outil du projet
PANACHE

Ministère de la transition écologique et solidaire